Brève histoire de la pensée économique: d'Aristote à nos jours par Jacques Valier

Brève histoire de la pensée économique: d'Aristote à nos jours

Titre de livre: Brève histoire de la pensée économique: d'Aristote à nos jours

Éditeur: Flammarion

Auteur: Jacques Valier


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Jacques Valier avec Brève histoire de la pensée économique: d'Aristote à nos jours

Les débats qui animent la vie économique contemporaine ne peuvent être compris indépendamment de la forme qu’ils ont revêtue dans le passé. Comment, par exemple, appréhender les controverses actuelles sur le libéralisme économique, si l’on ignore que la question de l’interventionnisme de l’État partageait déjà les physiocrates et les mercantilistes, qu’elle devait opposer plus tard les socialistes utopiques et Marx aux thèses d’Adam Smith et de Ricardo, et que, dans les années 1930, elle allait rebondir avec la « nouvelle donne » keynésienne ? Quand on évoque le communisme, sait-on que Platon en son temps s’est prononcé pour la propriété commune, tandis qu’Aristote était favorable à la propriété privée ?
L’histoire de la pensée économique est une nécessité, sauf à imaginer que l’économie politique puisse se réduire, comme elle tend malheureusement à le faire aujourd’hui, à des modèles mathématiques dont les soubassements doctrinaux et théoriques demeurent des non-dits.
L’auteur fait ici le pari d’un ouvrage bref. Une histoire de la pensée économique qui ne saurait prétendre à l’exhaustivité, mais qui permet à chacun de se faire une vue d’ensemble des grands courants de pensée et de comprendre les filiations, les oppositions, les avancées et les reculs qui jalonnent cette histoire.

Livres connexes

Les débats qui animent la vie économique contemporaine ne peuvent être compris indépendamment de la forme qu’ils ont revêtue dans le passé. Comment, par exemple, appréhender les controverses actuelles sur le libéralisme économique, si l’on ignore que la question de l’interventionnisme de l’État partageait déjà les physiocrates et les mercantilistes, qu’elle devait opposer plus tard les socialistes utopiques et Marx aux thèses d’Adam Smith et de Ricardo, et que, dans les années 1930, elle allait rebondir avec la « nouvelle donne » keynésienne ? Quand on évoque le communisme, sait-on que Platon en son temps s’est prononcé pour la propriété commune, tandis qu’Aristote était favorable à la propriété privée ?
L’histoire de la pensée économique est une nécessité, sauf à imaginer que l’économie politique puisse se réduire, comme elle tend malheureusement à le faire aujourd’hui, à des modèles mathématiques dont les soubassements doctrinaux et théoriques demeurent des non-dits.
L’auteur fait ici le pari d’un ouvrage bref. Une histoire de la pensée économique qui ne saurait prétendre à l’exhaustivité, mais qui permet à chacun de se faire une vue d’ensemble des grands courants de pensée et de comprendre les filiations, les oppositions, les avancées et les reculs qui jalonnent cette histoire.Les débats qui animent la vie économique contemporaine ne peuvent être compris indépendamment de la forme qu’ils ont revêtue dans le passé. Comment, par exemple, appréhender les controverses actuelles sur le libéralisme économique, si l’on ignore que la question de l’interventionnisme de l’État partageait déjà les physiocrates et les mercantilistes, qu’elle devait opposer plus tard les socialistes utopiques et Marx aux thèses d’Adam Smith et de Ricardo, et que, dans les années 1930, elle allait rebondir avec la « nouvelle donne » keynésienne ? Quand on évoque le communisme, sait-on que Platon en son temps s’est prononcé pour la propriété commune, tandis qu’Aristote était favorable à la propriété privée ?
L’histoire de la pensée économique est une nécessité, sauf à imaginer que l’économie politique puisse se réduire, comme elle tend malheureusement à le faire aujourd’hui, à des modèles mathématiques dont les soubassements doctrinaux et théoriques demeurent des non-dits.
L’auteur fait ici le pari d’un ouvrage bref. Une histoire de la pensée économique qui ne saurait prétendre à l’exhaustivité, mais qui permet à chacun de se faire une vue d’ensemble des grands courants de pensée et de comprendre les filiations, les oppositions, les avancées et les reculs qui jalonnent cette histoire.